La Tramontane soufflera fort sur la côte, cette année, offrant à ce rendez-vous un rendez-vous exceptionnel pour les meilleurs riders mondiaux du Wind of Defi (jusqu’au 5 novembre).

« Toutes les planètes sont alignées », disent les organisateurs du Défi Wind de Gruissan. Toutes les planètes sont alignées du fait des quelques pandémies de compétition et même si les coureurs n’ont pas arrêté de s’entraîner, ils ont soif d’événements sportifs de haut niveau.

D’ailleurs, si la Tramontane se fait discrète depuis quelques jours ; « Nous annonçons une Tramontane à plus de 34 nœuds en rafales au plus tard lundi », le bonheur des organisateurs.

Plus d’une vingtaine de nationalités dont le Japon seront représentées pour ce vent Devi qui s’annonce exceptionnel avec lui ; « le top 25 mondial ; des cavaliers de légende, des ambassadeurs de la marque, des jeunes de moins de 21 ans qui veulent se battre et se faire remarquer », reprennent les organisateurs alors qu’à terre et dans les passages une foule piétine entre les tribunes ou songe à des rouleaux méditerranéens. Une centaine d’amateurs, parmi les 300 présents, seront sélectionnés à l’issue de plusieurs épreuves pour défier une centaine de Pro du mardi au vendredi prochain. « Il n’y a jamais eu un tel niveau sur une course, près de 100 km par jour », avec enthousiasme les organisateurs.

Antoine Albeau, une référence dans le monde du Vent, s’impatiente déjà. La branche sait, et l’a montré, « Il faut avoir le sens physique, tactique et stratégique et savoir lire la mer. Cette année est un gros challenge., cela donne au cavalier de nombreux titres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *