Aller au contenu
Accueil » Actualité » Au moins 19 migrants portés disparus après le naufrage d’un bateau au large de la Libye | Libye

Au moins 19 migrants portés disparus après le naufrage d’un bateau au large de la Libye | Libye

Un bateau transportant environ deux douzaines de migrants a chaviré en mer Méditerranée au large de la Libye samedi, faisant au moins 19 personnes portées disparues et présumées mortes, ont indiqué les autorités.

Les garde-côtes libyens ont déclaré qu’un groupe de 23 migrants – égyptiens et syriens – avait quitté la ville orientale de Tobrouk plus tôt dans la journée. Trois migrants ont été secourus et transportés à l’hôpital. Un seul corps a été retrouvé et les recherches se poursuivent, a indiqué l’agence.

Le naufrage est la dernière tragédie en mer impliquant des migrants essayant de traverser la Méditerranée depuis la nation nord-africaine dans une tentative désespérée d’atteindre les côtes européennes. La Libye est devenue le principal point de transit pour les migrants fuyant la guerre et la pauvreté en Afrique et au Moyen-Orient, espérant une vie meilleure en Europe.

Ces dernières années, les trafiquants d’êtres humains ont profité du chaos en Libye, faisant passer clandestinement des migrants à travers les longues frontières du pays riche en pétrole avec six nations. Les migrants sont ensuite entassés dans des canots pneumatiques mal équipés et partent pour des voyages en mer risqués.

Au moins 192 migrants se sont noyés le long de la route de la Méditerranée centrale au cours des deux premiers mois de 2022, a déclaré l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Plus de 2 930 ont été interceptés et ramenés en Libye. Une fois de retour, les migrants sont généralement emmenés dans des centres de détention gérés par le gouvernement, où règnent abus et mauvais traitements.

À lire également  Béziers : la projection des Jardins méditerranéens sur les coupoles de Bayssan retoquée par le Conseil d'état

En 2021, au moins 32 425 migrants ont été interceptés et renvoyés en Libye. Au moins 1 553 sont présumés s’être noyés l’année dernière, selon l’OIM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.