Aller au contenu
Accueil » Actualité » Après le départ de Didier Raoult, la présidente de l’IHU quitte ses fonctions

Après le départ de Didier Raoult, la présidente de l’IHU quitte ses fonctions

C’est une autre histoire de l’IHU qui a quitté à son tour le célèbre institut fondé par un certain Didier Raoult à Marseille. A la suite du départ début septembre du controversé professeur à la tête de l’IHU Méditerranée Infection, la présidente historique de l’institut a annoncé mercredi son départ.

« Suite à la prise de fonction au 1er septembre du Pr Pierre-Edouard Fournier en tant que nouveau directeur, j’ai pris la décision d’informer le Conseil d’Administration de l’IHU de mon souhait de ne pas aller au bout de mon mandat », écrit le Dr Yolande Obadia dans une déclaration transmise à l’AFP.

Un conseil d’administration le 30 septembre

L’arrivée du Pr Fournier représente le « moment opportun » pour mettre en place un nouveau tandem président(e)-directeur, explique-t-elle, en souhaitant que cette dernière éveil à conserver « l’indépendance et la réactivité » de l’ ‘IHU.

Le mandat de Yolande Obadia devait prendre fin en avril 2026. Elle reste membre du CA dans le collège des personnalités qualifiées, a précisé l’IHU à l’AFP. Pour agir cette démission et désigner un ou une remplaçant(e), le Conseil d’administration, composé de 18 membres, se rendra le 30 septembre.

À lire également  Sète : un village des arts urbains samedi à l'Île de Thau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.