Aller au contenu
Accueil » Actualité » Abattu à la ‘Ndrangheta : 104 arrestations en Calabre, Toscane et Lombardie. « Le trafic de drogue a augmenté pendant le verrouillage »

Abattu à la ‘Ndrangheta : 104 arrestations en Calabre, Toscane et Lombardie. « Le trafic de drogue a augmenté pendant le verrouillage »

Le lock-out de l’année dernière n’a pas ralenti les affaires des familles historiques de la ‘Ndrangheta de Gioia Tauro. En fait, il les a augmentés. Ces derniers mois, les enquêteurs du Service central des opérations de la police ont saisi des tonnes de cocaïne en provenance d’Amérique du Sud. Non seulement en Calabre, mais aussi dans le port de Livourne. Et ce soir un maxi blitz a été lancé contre le clan Molè, impliquant trois procureurs : Reggio de Calabre, Florence et Milan. 104 arrestations ont été effectuées. « Un échantillon très actuel du pouvoir de la ‘Ndrangheta – a commenté le préfet Francesco Messina, directeur central de la lutte anti-criminalité de la police d’État – les enquêtes nous apprennent que l’organisation criminelle se déplace de la même manière dans différentes parties de le territoire, même lorsqu’il a choisi de se cacher. Nous avons connu la même violence au Sud qu’au Nord, la même pression sur le tissu économique ».

Et il y a tellement de déchirures que les enquêteurs des équipes mobiles de Reggio de Calabre, Milan, Florence et Livourne, coordonnées par le Sco dirigé par Fausto Lamparelli, ont découvert. Une taxe sur les courses mafieuses a également été prélevée sur le marché aux poissons de Gioia Tauro. Et de Piana à Milan, pas une seule plainte n’a brisé le mur du silence que les clans imposaient. En fait, disent les enquêteurs et enquêteurs, « il y avait des entrepreneurs qui se sentaient presque à l’aise lorsqu’ils étaient approchés par des hommes de la ‘Ndrangheta’.

Sommaire

À lire également  Crise en Ukraine : une erreur de calcul pourrait déclencher un conflit plus large involontaire | Ukraine

Les mains de la ‘Ndrangheta sur le registre numérique des communes

de Carlo Bonini, Alessia Candito



L’enquête

Les Molèas sont de retour et ont confié leurs petits. Au cœur de cette enquête se trouve Roccuzzo Molè, au début des intercessions de 23 ans, petit-fils de ce Rocco Molè, le dernier membre historique du clan. L’antique Piromalli Rib, les Molès ont payé des années de sang et de guerre pour les excès de Rocco, tué en février 2008. en outre les Piromalli, une des familles qui ont écrit l’histoire de la ‘Ndrangheta. Le meurtre n’a jamais été identifié pour son meurtre, mais les enquêtes et le repentir racontent la fin de l’histoire. Et sa famille en a aussi fait les frais, en exil hors de la région, notamment dans le Latium, pour la plupart des proches des patrons.

Mais cela n’a pas arrêté les affaires, ni limité le pouvoir. En effet, des sources d’enquête suggèrent que, de l’extérieur du Molès, ils ont pu maintenir le présidium en Calabre et consolider ses intérêts sur tout le territoire national. Machines à sous et trafic de drogue à Rome, comme en témoigne l’opération Méditerranée au parquet de Reggio, mais aussi Ombrie, Ligurie, France. Mais même maintenant, il semble que même les conflits anciens soient au moins partiellement réglés. Et même dans la région, ils font entendre leur voix.

L’équipe de commandement était entre les mains de Roccuzzo, grâce à l’investissement direct du patron Don Mommo Molè, qui a suivi de la prison de Secondigliano contrôlant la ligne pour le clan. « C’étaient tous de petites personnes – les enquêteurs l’ont entendu dire lors de l’enquête méditerranéenne – ils ont pris et sont partis, ils ont décidé d’aller à Rome, ils ont construit une maison, se cachant dans la campagne ». Un récit vivant des années difficiles qui ont suivi le divorce avec les Piromalli. Et la stratégie de révision est lente. « De temps en temps, mon frère Nino et moi descendions, puis nous avons commencé, un par un, nous avons fait quelque chose. Vous avez vu? Malheureusement, les choses prennent du temps ».

À lire également  Chute des températures : après Claudio place à la tempête Denise et aux orages, la météo change ce mardi

Attrapez-le

A Reggio de Calabre, le procureur dirigé par Giovanni Bombardieri a reçu 36 mesures conservatoires du juge d’instruction. La ligne d’enquête du parquet de Florence, dirigée par Giuseppe Creazzo, a abouti à l’arrestation de 14 personnes. Le parquet de Milan, dirigé par le procureur adjoint Riccardo Targetti, a ordonné aujourd’hui l’arrestation de 54 personnes.

La question du sud

avec Carlo Bonini (coordination éditoriale et rédactionnelle), Enrico Del Mercato, Conchita Sannino et Isaia Sales. Coordination multimédia avec Laura Pertici. Production visuelle Gedi



Diverses accusations de complot, de blanchiment d’argent, d’enregistrement abusif d’avoirs, d’extorsion, d’usure, de faillite frauduleuse, de fraude fiscale, de corruption ou encore de fausse facturation sont contestées. Les entreprises « papier » sont désormais les meilleures machines à laver pour les dieux mafieux, pour nettoyer des millions d’argent sale. Des entreprises et des biens pour trois millions d’euros ont également été saisis. Les transactions de drogue croissantes pendant l’urgence pandémique ont conduit à de nouveaux investissements criminels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *