Aller au contenu
Accueil » Actualité » 2ème Série : 48 matches de suspension pour un joueur de 20 ans !

2ème Série : 48 matches de suspension pour un joueur de 20 ans !

Le club de Salanque Méditerranée a été lourdement sanctionné après un match joué à Vendargues. L’un de ses jeunes joueurs a écopé d’une suspension d’au moins deux ans.

Le week-end des 22 et 23 janvier Il n’y a pas qu’à Elne avec les juniors et le lendemain à Millas lors de l’USM-Salagou que les arbitres ont vu rouge. À Vendargues, dans un match comptant pour la douzième journée du championnat d’Occitanie de 2e série, les spectateurs du match Vendargues contre Salanque Méditerranée (un regroupement de Villelongue et de Pia) ont eu le droit à une soupe de phalanté et un match arr à la 50ème minute il y avait des Héraultais menaient 24 à 0 et se rendaient de marquer un troisième essai.

A lire aussi :
Pyrénées-Orientales : invectivé lors d’un match de rugby à Millas, l’arbitre est évacué par les gendarmes et un joueur blessé est transporté à l’hôpital

Les Catalans, convaincus d’être « tombes dans un traquenard »n’ont pas apprécié d’être « chambrés et provoqués », selon leurs dires. Au point qu’ils ont vu rouge. Mais pas qu’eux. L’arbitre aussi. L’officiel de la ligue Occitanie a ainsi distribué pas moins de quatre cartons colés. Estimant que sa sécurité était menacée, il a préféré mettre un terme à la rencontre quand le président de Salanque Méditerranée est venu lui dire que « ce n’était plus possible de continuer comme ça » et qu’il a demandé à ses joueurs « de quitter le terrain ».

Le président de Salanque Med ‘suspendu 5 matches

Le retour aux vestiaires n’a pas été un long fleuve tranquille. Un Joueur de Salanque Méditerranée serait venu « taper dans le dos » de l’arbitre et lui aurait dit ironiquement « Bravo! ». Sauf que l’arbitre ne l’a pas vu comme ça. Selon un dirigeant catalan, il a indiqué sur son rapport qu’il avait reçu « 2 claques dans le cou ». Le joueur, le N.6, a été cité. Et la commission de discipline de la ligue Occitanie a frappé fort à son tour. 48 semaines de suspension – l’équivalent de 48 matchs donc un peu plus de 2 ans – ont été requis contre la 3e ligne aile de la Salanque Méditerranée. Mais d’autres personnes ont également été sanctionnées : un autre joueur salanquais (3 semaines), un des entraîneurs (2 matchs) et le président du club, Laurent Rovira (5 matchs). Lequel a réagi hier soir : « Quand je louerai sur le terrain pour faire un match, j’exigerai ce que je veux. Je tiens à signaler que je veux que le président du club soit visible, que mon intervention soit en couple. » Notre club a l’intention de faire appel de la sanction, celle concernant un joueur de 20 ans qui a écopé de 48 semaines de suspension. De quoi l’inciter à aller jouer à XIII ».

A lire aussi :
Rugby à XV : Millas sanctionné a minima après les incidents lors du match Millas-Salagou en séries régionales

À lire également  Babis Anagnostopoulos : comment un meurtrier a trompé le monde pendant des mois | Grèce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *